Le blog


Retrouvez toute l’actualité santé et bien-être, nos bons plans et nos nouveautés dans le blog Nù Pharma, toujours à la recherche de nouvelles solutions naturelles, bio, éthiques et innovantes pour améliorer votre vie quotidienne.

Couches pour bébé : un tiers des marques contiennent des produits toxiques

28 août 2018

Couches pour bébé : un tiers des marques contiennent des produits toxiques

Une étude de « 60 Millions de consommateurs » a montré, pour la deuxième année consécutive, la présence de glyphosate et de résidus toxiques dans les couches.

 

La chasse aux éléments toxiques dans les produits pour bébés se poursuit. 60 Millions de consommateurs a dévoilé, pour la deuxième année consécutive, les résultats de son étude menée sur un large panel de produits à destination des enfants en bas âge. Et les sources d'inquiétude restent nombreuses, notamment en ce qui concerne les couches-culottes.

Un tiers des douze marques de couches analysées contiennent des résidus potentiellement à risque toxique. Outre le très controversé glyphosate, considéré par le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer) comme « cancérogène probable », des composés organiques volatils (COV) irritant les muqueuses et le système pulmonaire ont été retrouvés.

 

Des taux faibles

 

Élément rassurant, les teneurs de substances toxiques sont très faibles. Mais le risque « ne peut pas être écarté », estime l'association, qui rappelle que les nourrissons « sont également exposés aux glyphosate et composés organiques volatils via d'autres sources. »

Autre souci, la transparence des fabricants. « Les fabricants ne font toujours pas figurer la composition complète sur les emballages, pointe l'étude. Cette information figure parfois sur les sites internet des marques. Ce qui est insuffisant. » La plupart des couches sont en fait composées de matières plastiques et de cellulose. Une composition basique introuvable sur les paquets.

L'association entend par ailleurs poursuivre ses analyses annuelles. Car les données changent au gré des changements de fournisseurs de certains fabricants. C'est le cas des couches de Mots d'enfant, la marque des supermarchés E. Leclerc, ou encore de Love & Green. Ces deux références s'étaient illustrées en 2017. Un an plus tard, elles présentaient elles aussi des résidus à risques toxiques.

 

Laissez votre
Commentaire

Tous les commentaires


  • Invité
    Ce qui me rend folle cest que justement apres cette premiere etude jai choisi de nutiliser que des mot denfant ou love and green et la je mappercois que ca fait 7 mpis que je met de la m...e sur les fesses de ma fille! je troive ca inadmisible. dautant plus quand on paye plus cher pour de la m....e.